Vous êtes ici :  Accueil >  Présentation du village de Collias

Présentation du village de Collias

Collias

Maire : Benoît GARREC

Population : 852 Hab

Superficie : 2041 Hectares

Altitude : 65 m

La mairie

Adresse :

Rue de la République 30210 Collias

Téléphone : 04 66 22 80 91

Fax : 04 66 22 90 65

Email : la-mairie-de-collias@wanadoo.fr

Site web : http://www.mairie-collias.fr/

Horaires d'ouverture de la mairie :

Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h

Situation géographique

14 km de l'échangeur autoroutier de Remoulins sur l 'A9
25 Km de Nîmes
40 km d'Avignon
9 km d'Uzes
11 km de Remoulins

Histoire

Les origines de Collias, petit village situé au confluent du Gardon de l'Alzon sont très lointaines. Les premières traces de l'occupation humaine furent révélées par les peintures de la grotte Bayol, parmi les plus anciennes du monde, et remontent au paléolithique, il y a près de 20 000 ans.
C'est sur le site religieux gaulois de la source de l'Ermitage qu'a été découvert, pour la première fois, le nom de Collias, sur une stèle datant vraisemblablement du IIème siècle après J-C. On raconte qu'un guerrier de l'âge de bronze y perdit ses flèches. Dans ce vallon fut édifiée une chapelle, dédiée à Notre-Dame de Laval. La chapelle, récemment restaurée, s'élève sur les bases d'un temple romain. Notons également qu'il reste de cette époque romaine  l'oppidum de la Castre, ou " camp grec ", qui surplombe le Gardon .

Plus tard, on relève le passage des Alamans qui ravagent Nîmes en 274 après J.C. Au Moyen Age, le village a son château fort "Le Castellas" où l'on bat monnaie (pièce mérovingienne portant CALIACO) et s'entoure de remparts, aujourd'hui disparus.
Seigneurie appartenant aux Montpezat dès le XVIème siècle, Collias figure sur les cartes de l'époque sous le nom de Montpezat-les-Uzès. Les guerres de religions ne l'épargnent pas. En 1588, les partisans de la Ligue capitulent à Collias.
Le village devient par la suite un grand centre producteur de soie jusqu'au milieu du XIXème.
En 1833, on inaugure le pont suspendu, dont il ne reste que les deux imposants bâtiments servant à l'ancrage des câbles et aussi d'octroi. Collias fut un des premiers villages électrifiés de France Grâce à la générosité du Maire de l'époque, M. Jolicler. Le nouveau pont en pierre fut construit entre 1920 et 1922. Sa structure, à la fois imposante et légère,  enjambe de ses trois arches le cours de la rivière.
Le "Château" actuel de Collias date du XIXème et a été construit autour d'un corps central plus ancien. Du vieux "château fort" du Moyen - Age, il ne reste que les quelques pans de murs du" Castellas " en plein cœur du village.

Patrimoine

  • L'ERMITAGE : En suivant le bord du Gardon, Rive droite, puis un chemin ombragé serpentant ou fond d'une combe on découvre une charmante chapelle bâtie sur les ruines d'un temple gallo-romain. Dans ce site enchanteur au milieu des lauriers et des chênes verts jaillit une source. Près de la chapelle une grotte jadis occupée par des ermites dispense un peu de fraîcheur. L'ensemble du site est classé.

Photo de l'Ermitage de Collias

 

 

 

 

 

 

 

  • LES MACHINES : A quelques centaines de mètres en amont du beau pont de Collias, on découvre, rive droite, les ruines d'un ancien moulin. Au siècle dernier, avec l'aide du Gardon, des ouvriers y polissaient les pierres de marbre. Rive gauche une importante construction baigne ses murs dans la rivière. Ce bâtiment, aujourd'hui privé, a fourni à partir de 1889 l'eau courante et l'électricité au village.


  • LE MOULIN SUR L'ALZON : Une cascade vient buter sur l'ancien pont romain et  la petite retenue d'eau sur l'Alzon faisait tourner la meule d'un moulin. L'été le moulin écrasait les céréales pour en faire la farine destinée à la nourriture des animaux; dès novembre il se transformait en moulin à huile. L'huile d'olive , " la Coiassoise ", était alors la richesse du village.

  • LE PONT DE COLLIAS : construit de 1920 à 1923, on ne gardera de l'ancien pont suspendu " Louis Philippe " que les deux bâtiments d'ancrage (servant alors d'octroi), et deux piles.

Photo du Pont de Collias

  • L'ÉGLISE ST VINCENT : L'église du village, du XIXème siècle a pour saint patron Saint Vincent. A l'intérieur on y découvre, outre les peintures d'origine, une vierge en bois du 17ème siècle (Notre Dame de LavaI, Vierge de l'Ermitage) et un portrait de Saint Vincent surnommé ici "l'esclapateule", celui qui fait voler les tuiles par temps de Mistral.

  • LE CHEMIN DE LA TORTE : restauré suivant la technique ancestrale de la pierre sèche, il est l'ancienne voie d'accès à Cabrières.


Chemin de la Torte


 

  • LES GORGES DU GARDON: ce site protégé propose la découverte de la faune et de la flore au travers d'un chemin de grande randonnée.

Économie

Collias est d'abord une commune profondément rurale, qui abrite une quinzaine d'exploitations agricoles, avec la culture de la vigne, des cerisiers, de l'olivier, de l'asperge et des abricots.
Mais aussi... :

  • Restaurants, chambres d'hôtes, gîtes

  • Hôtel 3 étoiles

  • Campings

  • Boulangerie, deux épiceries, un marchand de tabac et de journaux.

  • Médecin et infirmière

  • Ecole publique primaire avec cantine et garderie

  • Foyer socio-culturel, salle des fêtes

  • Stade, courts de tennis

  • Bibliothèque

  • Canoë kayak

  • Nombreuses associations culturelles et sportives

Carte des communes

Survolez la carte

Carte des communes Aramon Argilliers Castillon-du-Gard Collias Comps Estézargues Fournès Meynes Montfrin Pouzilhac Remoulins Saint-Bonnet du Gard Saint-Hilaire d'Ozilhan Théziers Valliguières Vers-P
              ont du Gard Domazan
Ou choisissez
votre commune:

Communauté de communes du Pont Du Gard Communauté de Communes du Pont-du-Gard 21 bis, avenue du Pont du Gard 30 210 Remoulins
Tél. 04 66 37 67 67 Fax  |  04 66 37 29 70      

MARCHÉ PUBLIC